Interview Casey

02/04/2006 | Propos recueillis par Nicobbl avec Bachir (hiphopcore.net)

« Page précédente | Page suivante »

A : Ton maxi sort le 27 mars. Il comporte finalement six titres c'est ça ?

C : Oui, au départ c'était quatre titres. A la base le maxi devait sortir le 10 janvier, encore une fois un coup pour rien, une sortie de route. Les gens ont l'impression que je suis habituée aux sorties de routes, donc je me suis dit que la moindre des choses c'était de fournir un format un peu plus long.

A : Qui produit les morceaux de ce maxi ?

C : Pour le maxi, c'est toujours la même équipe de producteurs. Hery et Laloo, qui font tous les deux partie d'Anfalsh et sont aussi de ma ville Blanc-Mesnil. Pour ce qui est des invités, c'est aussi du Anfalsh, vu qu'on retrouve B.James et Prodige. On a tout fait en famille.

A : Il sortira sous quels formats ce maxi ?

C : Vinyle et CD. Le vinyle sortira sûrement avec un peu de retard, genre une semaine.

A : Si j'ai tout bien compris, tu vas faire partie d'un nouveau label que vous avez monté avec La Rumeur...

C : Non, là on est en pleine construction. Quand ce sera fait on l'annoncera. Ca risque d'être un très gros truc qui rassemblerait La Rumeur, Gab'1, Anfalsh. On rassemble toutes les forces en présence sur un même label, ça risque d'être une grenade dans la gueule de tout le rap français. Pour l'instant on est en train de bosser dessus. Mais, Ennemi de l'ordre sort sur Anfalsh.

A : Quel rôle as-tu joué dans la réalisation de ton clip 'Dans nos histoires' ?

C : J'ai choisi les images et la thématique en général. Je savais que j'allais faire apparaître des images qui me sont chères et ont du sens.

A : On a attendu un moment la sortie du maxi "Ennemi de l'ordre", mais on a déjà envie de te demander pour quand est prévue la sortie de l'album, "Tragédie d'une trajectoire"...

C : Septembre. Je suis actuellement en plein dans l'écriture des morceaux de l'album.

"J'attends plus des retours positifs du public et la possibilité de pouvoir défendre ma musique sur scène."

A : Est-ce qu'on aura l'occasion de te voir (seule ou accompagnée) en live cette année ?

C : J'espère bien. Franchement, pour moi un disque ça se défend sur scène, face aux gens.

A : Quels sont tes attentes et objectifs autour de ce maxi et de l'album à venir ? La satisfaction elle viendra du nombre d'albums vendus, des échos positifs que tu pourras recevoir ?

C : Je préfère rien attendre. Niveau ventes on est dans un marché où y'a pas de formule magique si ce n'est bombarder de promo', mais c'est pas une science exacte. J'attends plus des retours positifs du public et la possibilité de pouvoir défendre ma musique sur scène. Je veux faire un bon disque et pas un disque de pute comme beaucoup de trucs qui sortent en ce moment. Je veux que les gens sentent que c'est un disque en rupture avec ce qu'on essaie de nous vendre.

A : Peux-tu nous parler un peu de ta collaboration avec l'autre groupe phare de Blanc Mesnil, Bunzen ?

C : On se voit de temps en temps, quand ils ont participé à la compilation "Juste Nous" ils m'ont demandé de faire un morceau avec eux et je l'ai fait avec plaisir. Ils ont leur style et ils sont dans leur délire, j'aime bien. Et au-delà de ça, humainement, ce sont des mecs que j'apprécie.

A : Dernier truc, très simplement, est-ce que tu écoutes beaucoup de musique ? Qu'est-ce que tu écoutes ?

C : Sans surprise du rap. En ce moment les dernières sorties m'intéressent pas trop, alors je réécoute des vieux albums. Le premier Redman, le premier Method Man, je kiffe toujours les sons du D.I.T.C. Tu sens que c'est crasseux, ça sent les méandres des rues de New-York. Là, tu sais où t'es. J'ai une prédilection pour New-York dans la condensation, le coté urbain, la grisaille... En ce moment aux US, c'est G-Unit ou le sud donc ça laisse pas beaucoup de possibilités.

A : Ca t'intéresse pas du tout ça ?

C : Si, mais c'est vite consommé, ça me traverse pas la chair et ça me soulève pas l'épiderme. Sinon, j'écoute pas mal de Rock, Reggae, Soul, Dance-Hall. Mais les deux trucs que j'écoute le plus c'est le rock et le peu-ra.

A : Tiens, pure curiosité, que penses-tu du succès rencontré par Booba ?

C : Son succès est loin d'être immérité, il rappe bien. Après, c'est pas trop ma came mais voilà, il est à sa place, ce mec là c'est pas une imposture.

A : Je te laisse conclure, apporter le mot de la fin et ajouter ce que tu souhaites.

 

C : Guettez les prochaines sorties, l'album, Anfalsh, La Rumeur et Dooeen' Damage. Ca arrive comme une grenade dans les burnes et ça va faire mal.

1 | 2 | 3 | 4 |