Interview 1995

21/02/2011 | Propos recueillis par Mehdi

Suite de la page 2

A : Question ultra importante : à qui appartient l'appartement qu'on voit dans le clip de "Hi Haterz" ?

[Ils explosent de rire et se tournent tous vers DJ Lo qui ne semble pas totalement innocent dans cette affaire]

FF : A Ben Ali ! [Rires]

A : Il y a des choses dans le rap actuel dans lesquelles vous vous reconnaissez et que vous kiffez ?

AW : Pour ma part, j'ai l'impression que les gens que j'écoute le plus sont ceux qui n'ont pas encore sorti d'albums, des inconnus qui rappent sévère.

AJ : Moi, j'aime bien Nubi…. Mais bon ça fait longtemps qu'il ne sort plus rien [Rires] . Sinon, il y a le marseillais R.E.D.K.

FF : J'ai l'impression qu'on rencontre de plus en plus de gens inconnus qui nous envoient des projets de dingue. On les rencontre dans des open mics et les mecs ont déjà des sons de qualité, supérieurs à ce que tu peux entendre sur les ondes.

AJ : Grave ! Je le dis : le dernier classique de rap français que j'ai acheté dans les bacs c'est 5 Majeur ! Sincèrement, j'ai trouvé que ce projet défonçait. Quotidiennement, on se prend des baffes par des mecs qui riment sec toute la journée. A côté d'eux, les MC's qu'on entend à la radio nous paraissent fades. Après, notre influence c'est le monde et pas les rappeurs qu'on entend à la radio. Les bling bling, les chaînes en or, les bitches, c'est pas ça le rap, oublie tout ça et travaille à la Poste mon gars ! [Rires] Honnêtement, on kiffe plein de gens mais ils ne sont pas nécessairement plus connus que nous en fin de compte.Ça vaut aussi pour le rap US : j'écoute la radio et j'entends B.O.B et Drake… Faut arrêter !

AW : Attention, les premières mixtapes de B.O.B défonçaient, il rappait super bien !

AJ : Voilà, il rappait bien ! [Rires] Mais finalement, ce sont plus les gens qui nous entourent qui nous ont influencé. On a plus pompé des mecs qu'on a croisé dans la rue que ceux qui ont des chaînes en or et des cuirs chelous.

S : Perso, mes premières influences dans le rap français sont Alpha et Areno [Areno Jaz éructe de plaisir] .

AJ : On s'est tous influencés, c'est clair. Et puis, ensemble, on regroupe quand même la crème de la crème [Rires]. En réalité, on est très loin du rap game et je ne sais même pas de qui on parle en ce moment. Je n'écoute pas la radio, je n'ai pas la télé donc ces gens n'existent même pas pour moi.

FF : T'as forcément entendu un ou deux morceaux du dernier album de Booba quand même ?

AJ : Oui mais je vais l'écouter sans intérêt particulier. On va me dire "Tiens, je te mets le nouveau Booba" ou "Tiens, je vais te mettre un Georges Brassens", c'est pareil pour moi. Après, on respecte les gens qui étaient là avant nous. Au début, on rappait entre nous sans le dire à qui que ce soit. Je me souviens qu'on avait pété un câble quand on avait rencontré Enz et qu'on le voyait jouer dans des cafés, avec des musiciens… Ça nous semblait improbable ! C'est grâce à lui qu'on a rencontré Kohndo d'ailleurs. On s'était déguisé en slammeur pour l'approcher [Rires]. Il a vite compris quel genre de mecs on était et il nous a même dit qu'on avait des raps "Cliquéens" !

FF : Kohndo organisait des open mics dans des bars et on répondait toujours présent. On a croisé quelques personnes dont Busta Flex… Alpha a même rappé avec Termanology !

AW : C'était lors de son concert à Paris. Il demande "Qui est le meilleur MC de Paris ?". Forcément, je lève la main et il me demande de monter sur scène en disant au public qu'il a le droit de me huer. Je lui ai sorti un texte que j'avais écrit à l'époque où je me butais à Termanology donc je reprenais la même rime au début… Bref, il n'a rien compris à ce que j'ai dit mais ça lui a plu. C'était cool ! En fait, on était présent dans tous les concerts donc on a souvent pu croiser les MC's américains de passage à Paris : on a passé du temps dans les loges avec la Boot Camp Click par exemple, c'était marrant.

"On va me dire "tiens, je te mets le nouveau Booba" ou "tiens, je vais te mettre un Georges Brassens", c’est pareil pour moi. Après, on respecte les gens qui étaient là avant nous. " (Areno Jaz)

A : On arrive à la fin de l'interview. Est-ce que vous avez des choses à ajouter ou à annoncer ?

AW : Il y a le maxi de 1995 qui est quasiment terminé et arrivera prochainement, il y aura ensuite la mixtape 1995, ma mixtape perso…

S : Attends, je vais t'expliquer dans l'ordre parce que tu ne vas rien comprendre sinon [Sourire]. D'abord, il y aura le maxi qui sera un 16 titres qu'on sortira en deux parties, 8 titres chacune. La première partie est déjà finie et ne reste plus qu'à être mixée. Entretemps, il y aura la mixtape 1995 qui contiendra une flopée de sons, sans ligne directrice… On ne sait pas encore si on sortira ça sur Internet ou en support physique. Ensuite, il y a les projets solos des uns et des autres. Personnellement, je suis sur mon EP, j'ai les premiers textes mais on en est encore au début. Ken, en revanche, a bien avancé sur ses projets. Alpha prépare aussi sa première mixtape et DJ Lo nous concocte également un album instrumental.

N : Là, on te parle vraiment de choses qu'on est en train de faire en ce moment même et qui seront bientôt finies. A côté de ça, il y a également le maxi S-Crew qui est en préparation, mais on ne peut pas trop donner de dates pour ces projets aujourd'hui. Ça dépendra aussi des disponibilités de Zoxea pour nous mettre à disposition le studio et mixer les projets. En ce qui concerne ma mixtape, j'ai toutes les prods, tous les textes et j'ai déjà bien avancé sur 4 sons. D'ailleurs, "Dans ta Réssoi" en fait partie.

S : On nous verra ensuite dans les Rap Contenders. Mon draft est dispo sur le net maintenant et on sera également présent pour les prochains rounds.

A : Il s'agit des premiers projets que vous sortirez ou il y a déjà eu des choses dans le passé ?

N : On a déjà sorti des trucs mais, finalement, on est un peu des galériens : on n'a rien pour enregistrer, il faut tout le temps se débrouiller… Mais DJ Lo avait déjà sorti une tape par exemple avec tous les membres de l'Entourage dessus.

AJ : C'était un premier essai et depuis on a participé à plusieurs autres projets, surtout des mixtapes disponibles sur Internet comme celle de S-Crew.

N : Hormis les mixtapes, le seul véritable projet auquel on ait participé est l'album Congé Récession de MC Wack sur un gros morceau qui s'appelle "Fais Péter la Funk". Maintenant, le premier maxi sera vraiment le premier truc officiel qu'on sortira.

AJ : Il y a aussi la création de mon label, JLC Records. Je ne sors pas de disques moi, je me contente de créer un label [Rires]. C'est sur ce label que sortira la première mixtape d'Alpha, Alph Lauren Volume 1. Mon but sera vraiment de sortir les projets de gens que j'apprécie. Il y a eu la période où on freestylait sec mais 2011 va vraiment être l'année où on va hausser le niveau et sortir un maximum de projets.

FF : Et si vous voulez suivre nos dernières actus, être au courant des dates de concert, il faut aller sur notre page Facebook. On y relaye absolument tout.

1 | 2 | 3 |