Interview The Alchemist

06/09/2009 | Propos recueillis par The Unseen Hand avec Nicobbl et JB (Traduction) | English version

« Page précédente | Page suivante »

Havoc sort le croco' façon Calbo-Lino il y a dix ansA: Je ne sais pas si tu t’en souviens mais on s’était déjà parlé il y a quelques mois d’un morceau avec Havoc et Collie Buddz…

Al : Oui, je m’en rappelle très bien ! Je ne sais pas ce qu’est devenu ce morceau. Comment t’as su ça ?

A: Pas mal de gens en parlent. Je vais pas balancer mais je peux te dire qui m’a renseigné là-dessus, c’est…

Al : Armen !

A : Ouais.

Al: Je savais que t’allais dire Armen [rires]. Il a dit que le morceau était mortel ?

A : Oui, il m’a appelé quand il était en France pour m’en parler.

Al : Je me souviens qu’il adorait le morceau qu’on avait fait avec Three Six Mafia. Tu sais quoi ? Je vais le leaker dans les semaines qui viennent mais je vais rien faire de plus avec ce morceau. Tu vois, j’aime beaucoup plus le morceau que je n’aime le beat. Ça va peut-être te rendre dingue de lire ça, la mélodie est terrible mais pour moi ce sont les rimes qui défoncent et j’aime bien le refrain.

A : Tu as réécouté "Chemical Warfare" depuis qu’il est sorti ? Si oui, en le réécoutant, est-ce que tu as eu envie de changer quelque chose ?

Al : J’aurais pu ajouter quelque trucs en plus mais j’en suis vraiment satisfait. La version qui est sortie me va bien.

A : J’étais surpris que tu ne mettes pas le morceau avec Lil Wayne et Travis McCoy sur l’album parce que tu considérais que le titre ne s’intégrait pas bien à ce projet…

Al : J’adore ce morceau mais je trouvais que ça ne collait pas avec "Chemical Warfare". Tu vois, c’est comme un peintre qui a choisi de ne pas utiliser une certaine couleur. Ce n’est pas que je n’aime pas cette couleur, c’est juste qu'elle ne s’intègrerait pas dans le tableau.

A : Beaucoup auraient retenu le morceau pour le simple fait d'avoir Lil Wayne sur l’album…

Al : Tu sais quoi ? En termes de business, j’ai peut-être fait une erreur. Mais d’un point de vue purement musical, ça t’indique clairement ce que je veux faire et atteindre. Je fais pas tout ça que pour le fric.

A : La dernière fois qu’on s’était parlé, tu m’avais dit que tu voulais bosser avec Crooked I. Depuis, tu as finalement pu le faire sur le morceau prévu pour Gangrene [NDLR : Alchemist & Oh No]. T’as pu être en studio avec lui ?

Al : Non, je lui ai juste envoyé les fichiers mais Crooked I est dingue, mortel, monstrueux, c'est un vrai psychopathe – sérieux, il faudrait arrêter ses rimes et les foutre en taule ! Donc en fait, j’étais content qu’il soit sur le morceau et je savais qu’il devait rapper en dernier dessus parce que personne n’aurait pu faire autre chose après. En l’occurrence, il a terminé comme il fallait.

A : Comment ça fait d’avoir un morceau avec G Rap en solo ?

Al : C’est un peu comme tourner un dialogue avec Al Pacino ou Robert De Niro quand on est un jeune acteur dans un nouveau film. C’est le summum.

A : Ecrire tes paroles pour ce morceau, ça n’a pas du être simple…

Al : En fait j’avais déjà enregistré ce morceau. Je le gardais dans ma planque. Quand j’ai eu cette idée, j’ai d’abord flipper de lui en parler. C’était genre "Tu penses que tu pourrais être sur ce morceau ?" Il m’a dit que ça ne posait pas de problème et il a plié le bordel. J’ai un autre morceau avec Kool G Rap dans ma planque et j’ai failli le mettre sur l’album aussi. Je vais probablement le leaker celui-là aussi, très bientôt.

A : T’es dans une humeur à balancer plein de trucs sur le net en ce moment ?

Al : J’ai de la matière pour faire un autre album entier. Je vais probablement faire un album "Chemical Still Over", un EP ou un autre truc avec ces morceaux. J’ai ce titre avec Havoc et Collie Buddz, avec Dilated People, les morceaux avec Kool G Rap… J’ai plein de purs morceaux de côté. 

1 | 2 | 3 | 4 |