Article Les Classiques de la rédaction

Comme si les Abcdr d'Or ne suffisaient pas... Quand un blog américain a lancé l'idée de faire un Top 25 des albums de rap ayant marqué chaque auditeur, on s'est dit que l'occasion était trop belle. Voici donc nos sélections, intemporelles cette fois, de nos vingt-cinq disques de chevet. Entre pur narcissisme et bilan personnel, l'exercice promet polémiques et débats houleux. C'est même là tout son intérêt.

14/05/2007 | Par JB

Article : Les Classiques de la rédactionJULIEN

25. Lunatic - Mauvais Oeil
24. 50 Cent - Get Rich Or Die Tryin'
23. Booba - Temps Mort
22. Nas - It was written
21. Eminem - The Slim Shady LP

20. DMX - It's Dark And Hell Is Hot
"DMX ou la violence à l'état pur. Découvert grâce aux clips diffusés dans "Blah Blah Rap" de Parano Refré sur MCM, DMX pour moi c'est surtout une rage comme rarement vu dans le rap et des qualités d'interprétation rares (au même niveau que 2Pac et Eminem). Et c'est sur cet album qu'on retrouve ses meilleurs morceaux, des surpuissants 'Ruff Ryders Anthem', 'Get At Me Dog' et 'Stop Being Greedy' aux plus sombres et introspectifs 'Look Thru My Eyes' et 'The Convo'. Bref, comme dirait Booba : "essuie le sang, l'urine, et descend du ring." Ah oui, un détail : son 'Intro' est l'une des plus violentes du rap américain."

19. 113 - Les Princes de la Ville
18. Looptroop - The Struggle Continues

17. Bande Originale Taxi 1
"Mettre la bande originale de Taxi 1 dans un top 25 rap pue l'hérésie à dix kilomètres, surtout quand les classements de vos petits camarades mettent en avant 3rd Bass, Cypress Hill ou De La Soul. Pourtant si le but est de faire une liste des albums qu'on a saignés, qui nous ont marqué à leur sortie et qui ont fait qu'on est devenu fan de rap, alors autant ne pas se mentir : il y a de fortes chances pour que ceux qui ont découvert cette musique sur les grands réseaux radiophoniques à la fin du siècle dernier aient usé jusqu'à la corde cette B.O. sur laquelle figuraient non seulement le premier - et génial - morceau de Sako, mais aussi toute une brochette de bons titres de l'école marseillaise de l'époque, alors unifiée (IAM, Troisième Œil, Fonky Family, Carré Rouge, Def Bond...). Et le morceau d'Assia défonçait, comme l'ensemble des prods d'Akhenaton."

16. La Caution - Asphalte Hurlante
15. Arsenik - Quelques gouttes suffisent
14. Wu-Tang Clan - Enter The Wu-Tang : 36 Chambers

13. Psykick Lyrikah - Des Lumières Sous la Pluie
"Sans doute l'album le plus imposant du rap français en terme de profondeur d'écriture, avec le "Mille Et Un Fantômes" de Chiens de Paille. Arm et Teddy Bear ont su créer une atmosphère urbaine et nocturne superbe et fusionnelle - nappes, rythmiques, scratches et textes étant en parfaite harmonie. Le genre de disque qu'on redécouvre à chaque écoute, et qui semble pourtant toujours refuser de se livrer entièrement."


12. Chiens de Paille - Mille et un fantômes
11. Shurik'N - Où je vis
10. Dr. Dre - 2001
09. Mobb Deep - Hell On Earth
08. Suprême NTM - LP 4

07. Arsonists - As The World Burns
"Typiquement le genre d'albums de rap bordélique que j'adore : un groupe d'acharnés qui déchirent le micro, des beats basiques qui tapent, des morceaux qui s'enchaînent quasiment sans "blanc", des clins d'oeil marrants (comme celui à Onyx sur 'Pyromaniax' et 'Shaboing'), un humour bien con, une battle réalisée avec les moyens du bord... et un paquet de bonnes idées, comme le 'Rhyme Time Travel' de Q-Unique, sur lequel il rappe successivement comme en 1979, 1988 et 1999. Bref, un excellent disque, bien meilleur que le pourtant pas dégueu "Date Of Birth" (2001)."

06. Akhenaton - Métèque et Mat / Sol Invictus
"Impossible de départager ces deux-là, même si j'ai longtemps cru que "Sol Invictus" était faiblard. C'est en le réécoutant calmement quelques années après qu'on (je) se rend compte de la richesse des textes et de l'état d'Akhenaton au moment de les écrire, comme il le souligne dans 'Alamo' sur "Soldats de Fortune". "Métèque et Mat" est le classique reconnu et souvent cité ; "Sol Invictus" est le côté obscur d'Akhenaton, mais tout aussi magnifique, et que ses quelques imperfections rendent d'autant plus attachant."

05. Notorious B.I.G - Ready To Die
04. Fonky Family - Si Dieu veut... Inch'Allah
03. Ice Cube - Death Certificate
02. Nas - Illmatic
01. IAM - L'école du micro d'argent

NICOBBL

25. Common Sense - One day it will all make sense
24. Redman - Muddy Waters
23. Mos Def & Talib Kweli - Black Star
22. GZA - Liquid Swords
21. KMD - Black Bastards
20. Smiff-N-Wessun - Dah Shinin'
19. Madvillain - Madvillainy
18. A Tribe Called Quest - The low end theory
17. The Pharcyde - Bizarre Ride II

16. De la Soul - Three feet high and rising
Un ton novateur et détonant, beaucoup d'humour, du bon sens et de la réflexion. "Three Feet High and Rising" est, à mes yeux, le véritable point de départ de toute la Native Tongue et un creuset rassemblant un paquet de souvenirs lié à toute une époque. A la fois révolutionnaire, influent...et rose hippie.



15. The Roots - Do you want more?!!!??!
14. Ice Cube - Amerikkka's most wanted
13. Jay-Z - The Blueprint
12. Eminem - The Marshall Mathers LP

11. Mobb Deep - The Infamous
"The Infamous" ou le symbole d'une école de production et d'un rap sanguinolent à la sauce Queensbridge. "The Infamous" ou le meilleur album du duo Havoc-Prodigy. Il faudrait toujours se méfier d'adolescents qui posent avec une faux à la main. Accessoirement l'un des albums que j'ai le plus saigné.


10. Cypress Hill - Black Sunday
09. Dr Dre - The Chronic
08. Pete Rock & C.L. Smooth - Mecca and the Soul Brother
07. Public Enemy - Fear of a black planet
06. Raekwon - Only built 4 Cuban Linx...
05. Nas - Illmatic

04. The Notorious B.I.G - Ready to die
Limitons, pour une fois, les superlatifs en rappelant simplement que "Ready to die" demeure un album éternel. Le récit d'une vie, des premiers cris d'un nourrisson aux douilles tombées sur le bitume laissant tomber le rideau noir. Le portrait d'une époque et d'une de ses figures les plus charismatiques. Un jour on prendra le temps de disséquer comme il se doit cet album. Un jour.



03. Snoop Doggy Dogg - Doggystyle

02. Wu-Tang Clan - Enter the Wu-Tang (36 Chambers)
Les souvenirs des premières cassettes copiées à l'arrache, la dissection de chacun des morceaux de l'album, les logos griffonnés sur les tables du lycée et les clips toujours imagés. Autant d'éléments qui font de cet album l'un des plus marquants. Porté par une rythmique brute et une imagerie propre, la trente-sixième chambre révèle également une dynastie de rappeurs prêts à marquer brutalement les années quatre-vingt dix.


01. Public Enemy - It takes a nation of millions to hold us back
Le meilleur album de rap. Tout simplement. Les plans de guerre du Bomb Squad bousculant tous les standards musicaux associés à la rhétorique révolutionnaire de Chuck D et à la folie de Flavor Flav. "It takes a nation of millions to hold us back" tabasse sévère et intelligemment. Un comble.

1 | 2 | 3 |