Profil > Ameldabee

Contact : ameldabee@freesurf.fr

Vous pouvez croiser Ameldabee piochant dans les bacs des disquaires du monde entier à la recherche d'un remix introuvable de Jay Dee ou d'une boucle improbable et encore vierge de toutes expérimentations sonores.

Ou encore interviewant quelques-uns uns des acteurs les plus influents du Hip Hop (Gangstarr, Pete Rock, O.C., Alkaholiks…).

OC
Pete
Lexicon
Dudley
FL
GS
Liks
(ces interviews ont été publiées sur www.justlikehiphop.com , The Source édition française ou au sein du magazine australien Stealth (www.stealthmag.com ).

Sans oublier les platines pour concocter ses mix CDs, faire danser pendant deux années les acheteurs de funky tee-shirts au défunt magasin parisien ‘Le Shop' ou encore cours des soirées organisées en compagnie de ses compères Skandal et Bengee.

Son style mélange toutes les couleurs musicales, faisant la part belle aux magiciens des machines ou instrumentistes : l'âge d'or du hip-hop est en effet présent sur ses premières mixtapes, le rap plus ‘organique' sur les CDs suivants ( ‘The Legendary Roots Crew' et leurs prestations scéniques hors du commun reproduites dans ce mix, ‘The Soul of D'Angelo' et les collaborations multiples de D avec les artistes du hip-hop ou de la soul, ou encore ‘ Spinna Colada ' retraçant tous les morceaux portant l'empreinte sonique de Spinna).

La nouvelle génération de producteurs n'est quant à elle pas en reste avec le CD ‘Oxnard Sound' faisant la part belle aux producteurs influents de cette région proche de LA (Madlib, Oh No, KanKick), ou les mixes disponibles en libre téléchargement sur le net, remplis de morceaux de Just Blaze, Kanye West, Alchemist ou 9th Wonder.

Il n'hésite également pas à partir à la recherche des samples utilisés par les plus grands beatmakers (D.I.T.C., Beatnuts, Pete Rock, Primo, …), s'étirant dans toutes les directions musicales, qu'il mélange avec les morceaux hip-hop les ayant empruntés (sur les quatre volumes de la série ‘Original Samples Vs HipHop Beats' ).

Voyageur impénitent, il n'a pas hésité à diffuser ses concoctions musicales aux quatre coins de la planète (l'Europe avec l'Angleterre, l'Allemagne, la Suède, la Suisse, l'Espagne, le Portugal, le Danemark, la République Tchèque, ..), mais aussi le Japon, l'Australie ou encore les USA.

A titre d'exemple, ses produits sont disponibles dans ces magasins online :

USA
FRANCE
JAPON

Il est régulièrement invité à mixer au cours d'évènements musicaux comme, récemment, la sortie de la seconde compilation de Nicci Cheeks...

V/A Nicci Cheeks Presents Hip Hop Love Jazz

... ou encore la conférence dédiée au Hip-Hop organisée par le magazine Stealth et s'étant déroulée à Sidney.

Stealth Magazine HIP HOP Board

Voici une liste qui se veut exhaustive de tous ses travaux acétiques :

K7 : à l'origine de ces mixes, la démonstration du talent plus éclatant d'un producteur sur un autre (Pete Rock par rapport à Jay Dee pour l'histoire). La très bonne réaction du public a généré un certain nombre de suites.

CD : le support numérique ayant explosé, le virage au CD a donc été entrepris après la troisième cassette (le côté pratique a été privilégié au détriment de l'aspect nostalgique).







Mixes en téléchargement : les fantastiques possibilités de diffusion du net ont permis de mettre à disposition de plusieurs milliers d'auditeurs des mixes qui n'étaient pas amenés à sortir de son studio.

Le premier mix qui mettait en relief l'utilisation de plus en plus massive de soul dans les morceaux de rap a été accueilli avec un tel engouement qu'une suite a vite été mise en œuvre pour le bonheur de milliers d'internautes.

Ces mixes sont disponibles sur le site suivant -> http://www.laid-back.be/

Son avis de chroniqueur est parfois également sollicité, comme ici pour un Top 10 (publié dans le numéro de RER du mois de Mai 2004) :

Kanye West "College Dropout", Roc A Fella, 2004 : Il avait annoncé la couleur sur "The Blueprint" de Jay-Z avec ses productions pleines de voix soul speedées. Son album solo est l'occasion de l'entendre rapper, loin des thèmes récurrents dans la famille Roc. "School Spirit" et son sample de Aretha devrait vous interpeller. "Through The Wire" et son sample de Chaka Khan devrait totalement vous convaincre.

Diverse "One A.M. ", Chocolate Industries, 2004 : Ce emcee est sûrement le plus important à surgir de la Windy City depuis Common. Un des albums avec la production la plus solide depuis longtemps, avec beaucoup de RJD2 et de Prefuse-73, et un peu de Madlib. "Jus Biz" de Prefuse est tout simplement mortel.

Jaylib "Champion Sound", Stones Throw, 2003 : Les deux meilleurs producteurs du moment, Jay Dee et Madlib. Écoutez les résultats de leurs échanges de beat tapes mais ne soyez pas surpris du choix des beats de Madlib pour rapper, ils voulait du Dilla brut. "The Red" a tourné sur Power 106 en Californie, mais tout l'album devrait saturer les ondes !

Funky DL "Classic Was The Day", Washington Classics, 1997 : Funky DL est une star au Japon. Pourquoi ?. Car ses productions, en compagnie de son acolyte Dj Stixx, sont phénoménales. Tout l'album défonce. Ruez vous dessus si vous le voyez dans un bac car il vient de ressortir !

Viktor Vaughn "Vaudeville Villain", Sound Ink Records, 2003 : MF Doom derrière l'un de ses nombreux alias. Seulement au micro cette fois-ci, mais les beats de King Honey, même s'ils sont différents du style caractéristique du vilain masqué, fonctionnent parfaitement. "Let Me Watch" avec Apani est magique. MF Doom n'a jamais déçu, il ne commencera pas ici.

INI, "Center Of Attention", BBE 2003 : Enfin, une sortie officielle pour ce joyau sonique de 1995, bootleggé 100 fois depuis le refus d'Elektra de sortir l'album. Pete Rock au sommet de son art sur la SP 1200, son frère Grap Luva, Rob O, Marco Polo au micro, des invités tels que Large Professor ou Q Tip, un son unique. Cet album est essentiel.

Digable Planets "Reachin' (A New Refutation Of Time And Space) ", Pendulum, 1993 : Pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance de l'acheter lors de sa sortie, cette véritable pièce vient d'être bootleggée. Il n'est jamais bon de cautionner ce genre de pratiques, mais cela peut vous éviter de payer 100 dollars sur ebay pour avoir l'original. Ah, les insectes étaient funky à cette époque.

Madvillain "Money Folder"/" America 's Most Blunted", Stones Throw, 2003 : Madlib et MF Doom dans une ode à l'herbe. Ce maxi est représentatif du LP et des beats de folie des deux compères à venir. Tout est ici produit par Madlib et le remix de "Money Folder" apporte une vibe totalement différente de l'original. Vive Stones Throw !

Neptunes "Frontin'" Dela's Jazz Crate Mix, Milk Crate Records, 2004 : Vous vous demandez ce que donnerait "Frontin'" s'il était repris par les Roots ? En voici un aperçu avec cette cover jazzy du tube des Neptunes par l'un des producteurs qui devrait rejoindre la cour des grands dans peu de temps, le jeune Dela.

Tous les remixes du "Black Album" . Du poto de Jazzy Jeff, Kev Brown , à Danger Mouse et ses samples uniquement issus du "White Album" des Beatles (d'où le nom, "Grey Album") en passant par Kno des Cunninlynguists, Ninth Wonder de Little Brother, Illmind de Beat Fanatic, Astronaute de Nautiluz Records, Lieutenant Dan … Qui se rappelle des versions de l'album d'origine ? Pas moi en tous cas.

Ameldabee > L'intégrale