Chronique

Oxmo Puccino
Minutes magiques

Oxmo Puccino - Minutes magiques

Salut Ox',

Je dois t'avouer que je me tiens éloigné du rap depuis quelques temps. Je ressors toujours mes disques de chevet - dont "Opéra Puccino" - mais j'ai complètement décroché de toute l'actualité. A la fois par lassitude et par manque de temps. Du coup, c'est un peu par hasard que j'ai découvert ton nouvel album : "Minutes magiques".

J'ai pris un plaisir certain à l'écouter. Pourtant, généralement, je n'aime pas particulièrement les compilations de morceaux enregistrés en public. Mais au delà de la qualité de l'orchestration, je me suis plongé dans ces titres comme on parcourt les clichés rassemblés dans un album photo. Heureux de ressusciter subitement tous ces bons moments chargés de souvenirs. 'Mama lova', 'Le cactus de Siberie', 'Soleil du nord' ou 'J'ai mal au mic' soit autant d'extraits de ton parcours. Et autant de moments de ma vie passée à disséquer chacune de tes apparitions. Appuyé par un quatuor de musiciens, tes morceaux dévoilent un nouveau visage et gagnent en épaisseur. C'est d'autant plus marquant pour des morceaux plus minimalistes comme 'Mama lova' ou 'L'enfant seul'. Evidemment, j'aurais aimé en profiter pour découvrir quelques couplets inédits au détour de cette compilation. Mais je comprends que ce n'était pas l'objectif de ce "Minutes magiques", plutôt enclin à graver sur sillon l'émotion de deux années de scène.

Te voir face à un public nombreux et conquis me rappelle que tu connais aujourd'hui un beau succès, bien au delà du cercle restreint des auditeurs de rap. En bon trentenaire qui a suivi ton parcours depuis Time Bomb, je ne peux m'empêcher de sourire quand on te cite systématiquement en exemple pour justifier que le rap sait être fin et un peu réfléchi. Il faut bien que le grand public, étranger aux codes du rap, puisse se raccrocher à des références accessibles. Et franchement, autant que ce soit toi cette référence. La richesse de ton parcours t'accorde de toute façon toute légitimité. Et comment ne pas comprendre ton envie - manifeste - d'explorer d'autres terrains musicaux, d'élargir ton public et de vivre pleinement ? Tu retrouveras toujours sur ton chemin des brochettes de haineux capables de dire que tu as changé. Sans même te connaitre. Les mêmes qui regretteront que tu ne reproduises pas les même couplets qu'il y a quinze ans. Comme si les hommes étaient des statues. Tu l'as dit "j'ai tout donné mais les gens ne savent pas recevoir".

Je suis sincèrement heureux de constater que tu continues à avancer, à grandir. Je te souhaite la meilleure des continuations. Et sache que même si je m'éloigne ponctuellement, je ne serai jamais très loin.

Porte-toi bien.

Nico

Nicobbl, 15/11/2010

TRACKLIST

01. L'un de nous deux (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
02. Tirer des traits (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
03. Où est Billie (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
04. 365 jours (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
05. Soleil du Nord (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
06. Les unes ? Les autres (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
07. Black Popaye (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
08. J'te connaissais pas (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
09. Medley (1997-2001) (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
10. J'ai mal au mic (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
11. Mama lova (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
12. L'arme de paix (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
13. Cactus de Sibérie (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
14. Masterciel (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)
15. On danse pas (Oxmo Puccino / C.Aguilar-J.B Cortot-P.L Jamain-E.Ardan)

CHRONIQUES LIEES

INTERVIEWS LIEES

ARTICLES LIES

LYRICS