Chronique

Get Large Recordz
Please… Believe it !!!

Get Large Recordz - Please…
Believe it !!!

Depuis trois ans, l’enseigne Get Large réussit patiemment à trouver sa place au sein de la scène rap new yorkaise. Pas à pas, Dam’s et SLA, producteurs, et Yung 6, manager, ont tissé un réseau de connexions impressionnant dans la Grosse Pomme, tout en franchissant avec succès les passages obligés du milieu : une série de maxis salués, deux inévitables street-tapes, un carnet d’adresses étoffé et plusieurs collaborations bluffantes. Arrivés à point nommé avec un son "soulful" désormais standard, le trio poursuit son ascension avec un album, "Please… believe it !!!", qui réunit ses récentes collaborations avec des artistes issus des cinq quartiers de NYC.

De Marcy à Queensbridge, les trois compères ont donné rendez vous à une brochette de MCs hétéroclite et souvent prestigieuse : old timers respectés (Masta Ace, Tragedy Khadafi), vétérans sur le retour (Sauce Money, Nature), rookies affamés (Un Kasa, Geda K), et poids lourds du circuit (Ghostface, Styles P, Juelz Santana). Impressionnant, le casting l’est autant sur papier que sur disque : aucun couplet à rabais, beaucoup de tueries, et une cohérence évidente entre les productions et ces voix forgées dans les méandres de Gotham City.

Excellents chercheurs de samples, les producteurs Dam’s et SLA portent le flambeau d’un style qui, de RZA à Emile en passant par Just Blaze et Cool&Dre, a utilisé les trésors de la soul -mais pas seulement- pour tisser des productions intenses, échevelées ou empreintes de nostalgie. Studieux et inspiré, le duo frappe fort, et restitue avec classe le grain et la puissance sonore du genre : ambiance blaxploitation ('Let it go') ou rock n’roll ('Pornstar), ruptures rythmiques, samples vocaux déchirants (effet garanti), cuivres enflammés… Rugueuses ou enjouées, mélancoliques ou flamboyantes, les productions impressionnent par leur homogénéité, tout en évitant la redondance. Parmi les 19 titres, on ne citera pour être concis que 'Live it up' (Synysta, Tragedy Khadafi, Havoc, Mike B.), le poignant 'U & me' de Chryme Fam, le violentissime 'Life ain’t shit' du très doué UnKasa ou encore les titres magistraux des Wu-Affiliates Hell Razah ('Rebel music', magistral) et Killah Priest ('Revisited').

"Please… believe it !!!" est bel et bien le concentré de son "soulful" que les amateurs de "Supreme Clientele" ou "The Blueprint" attendaient. En plus d’être une excellente carte de visite pour le trio, l’album est aussi une photographie assez fidèle d’un genre à son apogée dans une ville qui semble transpirer le hip hop. Le DVD qui accompagne le disque restitue d’ailleurs l’ambiance dans laquelle ont baigné les protagonistes du projet, entre sessions studios improvisées et rencontres fructueuses aux quatre coins de la ville -un complément enrichissant après l’écoute du disque. L’année prochaine, la mention "produced by Dam’s & SLA for Get Large Recordz" devrait fleurir dans les livrets des albums de Littles, GOD part III et Styles P : une nouvelle étape à suivre dans la montée en puissance d’un pool de production méchamment doué qui incarne le fantasme de nombre de beatmakers de ce côté de l’Atlantique. Get Large… Respect it.

JB, 12/12/2004

TRACKLIST

01. Intro (O.C. / Dam’s & SLA)
02. Rebel music (Hell Razah / Dam’s & SLA)
03. Rumble (Ali Vegas / Dam’s & SLA)
04. Come one, come all (Geda K. / Dam’s & SLA)
05. Live it up (Havoc-Synysta-Tragedy Khadafi / Dam’s & SLA)
06. Still strugglin (Styles P. / Dam’s & SLA)
07. Let it go (God Father of Infamous Mobb / Dam’s & SLA)
08. Life ain’t shit (Unkasa / Dam’s & SLA)
09. Pimp the game (Sacario / Dam’s & SLA)
10. The takeover (Leespecs / Dam’s & SLA)
11. Kingz of Queens (Tragedy Khadafi-Nature-Blaq Poet / Dam’s & SLA)
12. Revisited (Killah Priest / Dam’s & SLA)
13. U & Me (Chryme Fam / Dam’s & SLA)
14. Pornstar (Apocalypse-Ghostface Killah / Dam’s & SLA)
15. Dipset, Dipset, Dipset (Live from NY) (JR Writer-Juelz Santana / Dam’s & SLA)
16. Rider (Sauce Money / Dam’s & SLA)
17. Outro (Castro-Mic Geronimo / Dam’s & SLA)
18. Family 1st (Apocalypse-Punchline-Masta Ace / Dam’s & SLA)
19. Get Large (Tribeca-Mr Complex-Masta Ace-Lord Tariq / Dam’s & SLA)

CHRONIQUES LIEES