Chronique

Hostyle
One Eyed Maniac

Hostyle - One Eyed Maniac
  • Hydra
  • Sortie : Juillet 2004

Préparez vos hochements de tête névrosés et vos plus beaux cris de primates, il semble que Screwball ait choisi l’année 2004 pour faire son grand retour. En effet, le mois de juillet a vu atterrir dans les bacs non seulement "Screwed Up", le double CD best of des gueulards de QB, mais également le premier album solo d’Hostyle, "One Eyed Maniac". "One Eyed", parce qu’à force de faire joujou avec les armes à feu, Hostyle a perdu un œil. Quant au "Maniac"…écoutez et vous comprendrez rapidement par vous-même.

Car sans aucune surprise, voilà un LP brut de décoffrage, qui évite les fioritures : "No guest stars, no catchy Hooks, no r'n'b", jamais la devise de Screwball n'a paru aussi parfaitement appliquée. Hostyle a su conserver son flow énergique et sa voix particulière -quasi hystérique à bien des moments- qui font de lui un MC si différent des autres, estampillés "hardcore" ou non. Hostyle aime à le rappeller : "Street Life is all I know". Les thématiques abordées n'excèdent donc guère la rue et ce qui en découle : les guns et la thune essentiellement, évoqués sur un ton cru et sans détour.

Forcément, pour accompagner la verve du rappeur, il fallait un édifice sonore massif et dynamique. Pour construire celui-ci, Hostyle a donc fait appel au Cenobite Godfather Don, chargé de l'essentiel de la prod, et qui s'acquitte plus que correctement de sa tâche. On remarquera des teintes assez actuelles dans certains instrus, comme dans le remix de 'How That is ?', aux accents assez bounce, ou encore lors des plus organiques 'Be Carreful What You wish for' et 'This ain't No Game'. Cela change des sons sur lesquels Hostyle pose généralement, plus empreints de soul, et apporte une diversité non négligeable à un album relativement long (20 morceaux, avec un freestyle en guise d'unique interlude).

Bien évidemment, puisqu'il s'agit du premier exercice solo d'Hostyle, on sera tenté de trouver un digne successeur au mythique 'H.O.S.T.Y.L.E' présent sur Y2K, premier LP de Screwball. L'héritier tout désigné donne son nom à l'album : il s'agit de 'One Eyed Maniac', produit, comme 'H.O.S.T.Y.L.E', par Mike Heron, et qui promet de vous faire sauter dans tous les sens dès la première écoute. Un des grands moments de cette année rapologique, assurément. Les bons morceaux sont nombreux, mais retenons, hormis un 'One Eyed Maniac' hors-concours, 'Hostyle Takeover', 'N.O.W', 'You Know the Name' ou encore le jouissif 'Return of the Hu-Haa'. Pas de réels maillons faibles, même si 'Nitroglycerin' ou 'Mysterious Ways' apparaissent un peu fades au vu de l'ensemble.

Comme on pouvait s'y attendre, on retrouve très peu d'invités hors Screwball au tracklisting : seul Big Noyd et un RA the Rugged Man en petite forme ont été conviés. Pour le reste, si des rumeurs les annonçaient dans des dispositions peu propices au rap (internement en hôpital psychiatrique, incarcération, blessures par balle), tous les membres de Screwball sont bel et bien présents, et c'est avec un réel plaisir qu'on les retrouve, après plusieurs années d'un relatif silence.

Bien sûr, certains avanceront comme d'habitude qu'on ne peut sortir que lessivé de l'écoute d'un tel album, extenué par tant de hargne et d'exubérance. On trouvera en effet disques plus reposants que "One Eyed Maniac". Mais l'énergie et la spontanéité déployées par Hostyle sont devenues si rares dans le rap qu'on aurait tort de s'en priver. Accessoirement, le retour en force de Screwball pourrait enfin permettre à ce crew sous-estimé d'obtenir le crédit qu'il mérite, et de devenir la véritable référence du registre hardcore, là où Onyx semble sur le retour et MOP déçoit…

Kiko, 23/08/2004

TRACKLIST

01. Intro - Live from QB (Hostyle / A Kid Called Roots)
02. Hostyle Takeover (Hostyle / Godfather Don)
03. How That Is? [Remix] (Hostyle / Godfather Don)
04. Love and Hate (Hostyle-Big Noyd-KL-Poet / Emile)
05. Clap Your Hands (Hostyle-Kyron-Poet / Cisco)
06. Be Careful What You Wish For (Hostyle-Kyron-KL / Godfather Don)
07. Nitroglycerin (Hostyle / Godfather Don)
08. Guilty (Hostyle-Kyron / Godfather Don)
09. N.O.W. (Hostyle / Godfather Don)
10. Live on the Platform Marley Marl Freestyle (Hostyle)
11. You Know the Name (Hostyle / Godfather Don)
12. This Ain't No Game (Hostyle / Ayatollah)
13. Somethings Gotta Give (Hostyle / Godfather Don)
14. Aight Then (Hostyle-Kyron / Godfather Don)
15. One Eyed Maniac (Hostyle / Mike Heron)
16. Return of the Hu-Haa (Hostyle / Godfather Don)
17. Ring Kings (Hostyle-RA The Rugged Man / Godfather Don)
18. Street Life (Hostyle / Godfather Don)
19. Mysterious Ways (Hostyle-KL / Mike Heron)
20. Beat 'Em in the Head (Hostyle / Bezo)

CHRONIQUES LIEES