Chronique

Kris Parks
Deep #1

Kris Parks - Deep #1
  • Ablode
  • Sortie : Mars 2003

Bien que Kris Parks se soit surtout fait connaître à travers ses productions pour des artistes de Nouvelle Donne comme Kamnouze ou Jango Jack, il ne faut pas pour autant se méprendre quant à son style de prédilection : la nu soul. Si ces collaborations l'ont effectivement amenées sur des terres disons plus rythmées, ce qui l'a avant tout motivé à produire, c'est son amour pour la soul music.

Pas franchement surprenant alors de retrouver cette influence au coeur de ''Deep #1'', sa première sortie sur le label Ablode. Et, en dépis de sa courte durée, une vingtaine de minutes, ce six titres possède une véritable ligne directrice, qui pourrait par ailleurs se résumer en un seul mot : Spiritualité. D'une manière générale, cela se traduit par le fait que Kris Parks tente dès le début de nous faire partager son univers. Par le biais de 'Material World' dans un premier temps, puis en enchaînant avec un 'Deep #1' très aérien et entièrement instrumental, avec des solos de cuivres légers et une rythmique sèche. Pour la forme et les références, on pourrait sans doute évoquer des artistes comme D'Angelo, The Roots, Common ou encore l'esprit qui anime les projets ''Jazzmataz'' de Guru. Des sonorités à la fois organiques et très soul, à l'instar de 'Fly With Me'.

En plus d'assurer la production et de la programmation, Kris Parks s'occupe également des parties chantées (en anglais), comme sur 'Daddy', morceau prenant qui traite de la disparition de son père, lui aussi musicien. Pour parvenir a faire passer ces émotions, Kris Parks a pris le parti de n'utiliser aucun sample. Il a même fait appel à un saxophoniste (Lamine), un trompettiste (Khemissi Faty), et un bassiste / guitariste (Slim) pour donner une touche live à ses productions. Que ce soit les cuivres, les notes légères de piano ou encore sa propre voix, Kris Parks prend le soin d'extraire de chaque élément quelque chose de chaleureux qui vient créer une atmosphère générale peu définissable et se rapprochant pour beaucoup des productions d'il y a quelques années.

Pour sa première sortie, Kris Parks parvient en peu de temps à convaincre de ses larges possibilités, et fait de ce six titres une des très bonnes surprises de 2003 . Assez atypique quant à son mélange de hip hop, soul et jazz pour un disque français, cet EP est à écouter confortablement installé chez soi, le casque sur les oreilles, les yeux fermés et l'esprit ouvert.

Shadok, 25/07/2003

TRACKLIST

01. Material World (intro) (Kris Parks / Kris Parks)
02. Deep #1 (Kris Parks-Lamine-Khemissi Faty)
03. Fly with me (Interlude) (Kris Parks / Kris Parks)
04. Fly with me (K&S Version) (Kris Parks / Kris Parks-Slim)
05. Daddy In memory of René Mebi-Obam (Kris Parks / Kris Parks-Lamine)
06. Keep on living ! (Outro) (Kris Parks)

INTERVIEWS LIEES