Chronique

Kortex
…et l’homme créa

Kortex - …et l’homme créa
  • New shit records
  • Sortie : Juillet 2002

Déjà entendu sur la compilation "Section Est 3", la street-tape "Figure 2 Style", Kortex, membre du collectif Le Parking, en compagnie de Sko, Minus et K'js, se fait ici le dépositaire d'un premier maxi solo. Présentation de son univers en cinq titres, tous produits par J.

'Kortex City', premier morceau du maxi donne le ton et frappe très fort. Sur une production on ne peut plus lourde de J, Kortex se lance dans une présentation de la ville idéale, répondant à l'ensemble de ses fantasmes. Changement radical d'ambiance avec 'Où vont mes pas'. Fini les rêves, bonjour la triste réalité et le quotidien morose. Accompagné de Monia, Kortex se lance dans une énumération non-exhaustive des maux de notre bas-monde. L'ambiance est très posée, pour un morceau qui respire fort la mélancolie et la déception. Avis aux amateurs. L'ensemble du collectif Le Parking (Sko, Kortex et le duo Symbioz composé de Minus et K'js) auquel est venu se rajouter Tsunami apparaît sur le titre suivant, 'Histoire d'amour hardcore', exposant au passage les styles et influences diverses de chacun. Plutôt efficace et remonté, à défaut d'être original.

La suite, 'T'es toi quand tu mens', met le doigt sur un élément récurrent au sein de la scène Hip-Hop française, à savoir l'hypocrisie. Le court dialogue d'introduction résume d'ailleurs à lui seul un sentiment partagé par beaucoup. Entre mensonges de circonstances ("tu penses pauvre con quand t'appelles ton boss votre altesse") incohérences ("J'te vois fumer, boire de l'alcool, ensuite jurer sur le Coran, dire que t'as la foi, alors que pour toi dealer c'est courant"), et pures inventions sorties du crane de mythomanes endurcis, Les Spécialistes (Princess Anies, Tepa) et Kortex dressent avec cynisme et humour, un portrait de société qu'on estimera plutôt réaliste.

Mais si on ne devait conserver qu'un seul morceau sur cet EP, ce serait sans aucun doute ce dernier titre, 'La tête dans les nuages'. Sur une production harmonieuse et enivrante de J (à la seule exception du refrain plutôt agaçant), les très nombreux invités de ce morceau rivalisent d'enthousiasme, autour d'un thème usé jusqu'à la moelle, ou plutôt jusqu'au filtre… On retrouve sur ce dernier titre l'ensemble du collectif Le Parking, plus Larsen, Fily Rockfeller, Neyah, Tepa, Drik-C (rien à voir avec le producteur de Triptik), Pas Dblaz et enfin Nikkfurie et Hi-Tekk (La Caution). Une bonne conclusion (fumante) que cet ultime morceau.

Kortex signe avec ce premier maxi solo son entrée au sein du rap français, et il ne compte pas s'arrêter en chemin puisqu'il prépare actuellement un EP avec Rockfeller et Tepa des Spécialistes. A suivre.

Nicobbl, 08/11/2002

TRACKLIST

01- Kortex city (Kortex / J)
02- Où vont mes pas (Kortex-Monia / J)
03- Histoire d'amour hardcore (Kortex-Sko-Symbioz-Tsunami / J)
04- T'es toi quand tu mens (Kortex-Princess Anies-Tepa / J)
05- La tête dans les nuages (Le Parking-Larsen-Fily Rockfeller & Neyah-Tepa-Drik-C-Pas Dblaz-La Caution / J)