Chronique

Edan
Primitive Plus LP

Edan - Primitive Plus LP
  • LewisRecordings
  • Sortie : Avril 2002

La scène Hip-Hop du Massachusetts se montre depuis quelques années particulièrement active, et c’est non sans un certain enthousiasme que l’on assiste à l’émergence de grands talents aux alentours de Boston. Mr Lif, Reks ou encore Akrobatik figurent entre autres parmi les acteurs majeurs de cette scène créatrice, brisant un peu plus l’idée toute périmée d’une hégémonie New-yorkaise du Hip-Hop. Si on ne devait retenir qu’un seul artiste parmi tous les acteurs de cette scène, ce serait à coup sûr Edan.

Déjà auteur de plusieurs maxis génialement décalés et inspirés ("Mic Manipulator" et "Sing it shitface" en tête), Edan s’était déjà fendu en 1999 d’un onze titres, sorti dans l’indifférence quasi-totale. Trois ans plus tard, revoici "Primitive Plus", dans une nouvelle version, enrichie de six nouveaux morceaux, et sortie cette fois sur le label Anglais Lewis Recordings. Difficile de savoir si ce nouvel opus rencontrera plus de succès auprès d’un grand public fasciné, voire anesthésié, par les gangsters en papier mâché et les refrains foireux chantés par des putes siliconées. Edan est à l’image de Necro un artiste complet, à la fois producteur, emcee, DJ et même graphiste à ses heures perdues (il a fait lui-même la pochette du maxi "Rapperfection"). On reconnaît en ce petit blanc qui, il faut l’avouer ne ressemble à pas grand chose, un digne représentant de l’esprit «do it yourself», propre aux sorties indépendantes.

A l’écoute de cet album, on saisit très bien le lien passionnel qui unit Edan au Hip-Hop, et plus particulièrement son admiration pour les grands emcees des années 80. La compilation Fast Rap sortie cette année reflète d’ailleurs assez clairement les influences de ce maestro unique. Celui-ci multiplie en effet tout au long de cet opus les références à ces icônes et sources d’inspirations, citant directement sur ‘Syllable Practice’ Kool G Rap, Big Daddy Kane, Rakim et quelques autres. On reconnaît aussi sur ‘Ultra ’88’ un sample vocal du mythe vivant KRS-One, tournant en boucle, et enrichissant ce morceau.

Diversité, originalité et innovation s’affirment comme les maîtres mots de cet ensemble musical éminemment riche. Une multitude d’éléments divers et inattendus viennent ainsi se greffer à des productions à la fois déconcertantes et surprenantes. Le classique (à plus d’un titre), ‘Key.Bored’ reprenant ‘la Marche Turque’ de Mozart, succède ainsi aux saturations ultimes de You suck ou encore à l’étrange improvisation beatboxée ‘Primitive plus’. Et on se délecte toujours avec grand plaisir des morceaux plus anciens, les brillants ‘Sing it shitface’ et ‘Mic Manipulator’. Ce dernier fait figure de véritable démonstration microphonique, l’égotrip a beau être relativement classique, l’expression demeure impressionnante. Mention spéciale aussi au morceau instrumental ‘A.E.O.C’, aux multiples boucles lancinantes et envoûtantes.

Parfois difficile d’accès, décontenançant car décalé, "Primitive plus" se veut clairement aux antipodes des tendances actuelles, une volonté exprimée dans cette rime explicite et symbolique, ''Instead of R&B bitches, I do my hooks with Japanese kids''. Cet opus possède cette caractéristique propre aux grands albums, il semble se bonifier au fur et à mesure des écoutes, dévoilant sans cesse de nouvelles facettes. Un grand album donc, en avance sur son temps. Apprécions le à sa juste valeur, à savoir comme l’un des indispensables de cette année 2002.

Nicobbl, 02/05/2003

TRACKLIST

01. 83’ Wildin (Edan / Edan)
02. One Man Arsenal (Edan / Edan)
03. Humble Magnificient (Edan / Edan)
04. Migraine (Almighty Dust Mix) (Edan / Edan)
05. Key. Bored (Edan / Edan)
06. Emcees smoke crack (Edan / Edan)
07. #1 Hit Record (Edan / Edan)
08. Syllable practice (Edan / Edan)
09. Rapperfection (Edan-Mr Lif / Edan)
10. Mic Manipulator (Edan / Edan)
11. Primitive Plus (Edan / Edan)
12. You suck (Edan-Father Time / Edan)
13. Run that shit ! (Edan / Edan)
14. Ultra ’88 (Tribute) (Edan / Edan)
15. Syllable practice (12’’ Version) (Edan / Edan)
16. A.E.O.C (Edan / Edan)
17. Sing it shitface (Edan / Edan)

CHRONIQUES LIEES

INTERVIEWS LIEES