Chronique

La Bande Originale

La Bande Originale -
  • Autoproduction
  • Sortie : 2001

Pas de publicité excessive ni de slogan tapageur martelé sur toutes les radios FM pour ce petit projet monté par Ekoué et Fred : "La Bande Originale". Une certaine conception du Hip-Hop, avec l'auto production comme étendard. Juger un disque sur sa qualité intrinsèque et non son rayonnement médiatique voilà un concept séduisant sur lequel il faut s'attarder.

Simplicité et authenticité semblent les deux maîtres mots de ce maxi. Simplicité musicale tout d'abord. Pas d'effets ronflants ni de samples surchargées, mais un beat simple allié à une bonne boucle et quelques scratches bien placés. Halte au superflu. Simplicité et authenticité aussi dans les propos, loin des histoires montées de toutes pièces par les marchands de rêve de l'industrie musicale. Un état d'esprit résumé par ce couplet de Nazem "…pas de trip de gangsters, pas d'images mensongères pas de messages de faussaires, ma personne reste entière…". Prenons maintenant un peu le temps de regarder de plus près chaque titre.

Le controversé Sheryo pose le premier titre sur une production sombre signée Classic Lobo. Il y décrit une sombre histoire où jalousie et rêve tiennent les premiers rôles. Le refrain revient telle une fronde "Envieux…chacun y va de son business puis la réalité le blesse". Un titre suffisamment percutant pour convaincre les derniers sceptiques ne voyant en Sheryo qu'un clasheur grande gueule. Stean & Jabah prennent la suite, rappelant au passage leur existence à tous ceux qui les ont enterrés un peu vite. On retiendra la bonne prod' de J+ sur ce morceau, rien de plus.

La Mixture signe le troisième morceau de ce maxi, 'Un putain de son'. Titre bien choisi pour ce titre musicalement minimaliste (une simple boucle de guitare en fond), aux paroles particulièrement percutantes et soignées, soutenus par une authenticité sans faille. Les scratches sur des extraits de la Rumeur rappellent un peu plus combien les deux groupes se ressemblent. Ce "groupe d'anciens qui repart au casse-pipe..." écorche au passage la vision trop centrée sur Paris (et donc réductrice) du rap en France... "Si on était de Paris , t'aurais entendu parler de nous y'a au moins 5 ans de ça…"

Le Special Homicide, composé de Casey et Acto prend le relais avec 'Pur produit de la crise'. Si la production semble un peu décevante, Casey y démontre une nouvelle fois son talent de lyriciste hors pair.

Fidèle à la tradition de l'auto-production vinylique, ce maxi s'achève par un freestyle façon feu d'artifice. Ce style gratuit débute très fort avec Nazem, donnant une leçon d'authenticité à tous les MCs, "J'déchire loin des clichés des sentiers battus des stéréotypes , des chemins tracés par toutes les idées reçus..." Un grand couplet balancé avec une énergie sans faille. Rocé y va aussi de son couplet, puis Al et son soss' Adil. Le téléphone arabe répond ensuite à l'appel, lâchant ici son lot de propos censés. Prodige achève ce freestyle de très haut niveau où on regrettera juste la non-participation d'Ekoué.

Si vous ne l'avez pas encore compris, "La Bande Originale" constitue une initiative à soutenir, un concentré de bon rap français, à récupérer rapidement avant que le disque ne soit plus pressé. Voilà en tout cas une galette qui va tourner sur ma platine…

Nicobbl, 01/09/2001

TRACKLIST

01. Les envieux (Sheryo / Classic Lobo)
02. Si tu croyais qu'c'était mort (Stean & Jabah / J+)
03. Un putain de son (à l'arrache) (La mixture / La mixture)
04. Pur produit de la crise (Casey-Acto / Pur produit d'Aziz)
05. Majeurs & vaccinés (Rocé-Nazem-Al & Adil-Téléphone arabe-Prodige / DJ Saxe)

INTERVIEWS LIEES