Article Abcdr d'or 2009

24/01/2010 | Par La rédaction

« Page précédente | Page suivante »

Nemo

01. UGK - 4 Life
Comment aborder le dernier album d'un groupe légendaire ? Entre enthousiasme et tristesse inconsolable, "4 life" est sûrement un des moments les plus importants de cette fin de décennie. Mais quelle sortie ! L'esprit de Pimp C envahit complètement chaque titre, sublimé de la meilleure des façons par Bun B, son comparse de toujours. La symbiose paraît encore plus évidente et beaucoup de leurs amis viennent les accompagner pour rendre leur dernier hommage, croiser le fer une dernière fois. La musique parle et le reste s'envole. RIP PIMP C.

02. Rick Ross - Deeper Than Rap
Cet album s'écoute comme on regarde un film. Un film de gangsters, de gros trafiquants, des mafieux à tous les coins. J.U.S.T.I.C.E L.E.A.G.U.E. composent avec virtuosité et Rick Ross est le chef d'orchestre qui nous emporte dans chaque séquence d'une main de maître. Il réussit là où les autres échouent en réalisant un album cohérent, musical en gommant un à un ses défauts. Malgré l'ouragan médiatique et la perte de crédibilité qui va avec, le Boss de Miami transforme l'essai avec une certaine classe, il faut bien l'avouer.

03. The Jacka - Tear Gas
Avec cet album, The Jacka a remis la Bay Area sur la carte. Alors que le Hyphy est en perte de vitesse, c'est avec un son plus Mob, détaillant le quotidien d'un trafiquant californien que Jacka dépasse le stade régional et s'impose comme la nouvelle tête de l'ouest. Éclectique et très bien produit, "Tear Gas" prouve sans problème que la Bay Area a encore de nombreux succès à venir.

04. Dj Quik & Kurupt - Blaqkout
Dj Quik reste un des meilleurs producteurs de la planète. Sur ce combo avec Kurupt, il transcende sa création avec des productions hors norme au mixage réglé comme une horloge. Un véritable bonheur comme on en fait rarement à cette époque de joyeuse compression. Quelques anomalies de fin de parcours viennent gâcher un ensemble un peu court mais l'essentiel est là : les anciens de la West Coast vieillissent très bien, comme du bon vin.

05. Clipse - Til the casket drops
On a serré les dents, on a eu peur, on a eu chaud. Le duo le plus intéressant de la décennie 2000 a passé le cap de l'album crossover. Plus accessible mais aussi plus mûr dans les textes, la musique des deux frères s'aiguise et reste parfaitement cohérente malgré leur infidélité passagère à leurs faiseurs de tubes Neptuniens. Peut-être un ton en-dessous des précédents pour les amateurs de rap cocaine-dure, "Til the casket drops" présentent plusieurs moments intenses qui justifient à eux seuls la place privilégiée que garde Clipse dans le paysage Hip Hop mondial.

Le sixième homme : Gucci Mane - The State VS R Davis
Le meilleur retour de l'année : B.G - Too hood 2 be Hollywood
Mention spéciale pour premiers albums : Curren$y - This ain't no mixtape & Jet Files
Prix du jury pour bonne conduite : Jadakiss - The Last Kiss, Maino - If Tomorrow Comes & Fabolous - Loso's way
Un français : Aelpéacha pour son Pèlerinage entièrement remixé et la compile Chargé

Top 5 Mixtapes :
Freddie Gibbs - Midwestgangstaboxframecadillacmuzik
Pill - 4075:The Refill
The Cool Kids - Gone Fishing
Huntsville International
Big K.R.I.T - The Last King

Top 5 Mixtapes mixées
Jazzy Jeff & Michael Jackson - He's the King, I'm the
DJ Matthew Africa - The best of DJ Quik
LA Leakers & Murs - Damn it's feel good to be a gangster
Southern Hospitality x Dj Superix - Teddy Riley : King of swing
Southern Hospitality x Rob Pursey - Southern Souls volume 1

Mention spéciale : toutes les tapes de Dj Burn One (Pill, G-Mane, Starlito, Yelawolf, KD ...) ainsi que ses productions sous le nom Mick Vegas. 

Top 20 Morceaux
Juvenile - Cocky & Confident
Lil Boosie x Young Jeezy x Webbie - Better Believe it
B.G. x Lil Wayne x Juvenile - Ya heard me
Gucci Mane x Lil Wayne x Cam'ron - Stupid Wild
UGK x E-40 x B-Legit x 8ball x MJG - Used to be
The Clipse x Pharrell x Kenna - Life change
Slim Thug x Z-Ro x Chamillionaire x Yelawolf - I Run Remix
Big Boi x Too $hort x Georges Clinton - For you sorrows
The Jacka - Girls
The Jacka x Berner x J-Stalin - Colder Blood
Pill - Trap Goin Ham
Rick Ross - Mafia Music
Skooda Chose x Mikey Rocks x Twista - Loungin
Dogg Pound - Westside Rydin
Drake x Kanye West x Lil Wayne x Eminem - Forever
Z-Ro - Quarterback vision
Fabolous x Keri Hilson - Everything, Everyday, Everywhere
Jadakiss x Eve x Drag-On x Styles P x Sheek Louch x DMX - Who's real (remix)
Snoop Dogg - I wanna rock
Jay-Z x Alicia Keys - Empire State of Mind

Julien



01. Slim Thug – Boss of all bosses
Slim Thug, c'est 2005. L'une des vagues du raz-de-marée sudiste qui engloutit définitivement une New-York déjà moribonde. Un album, "Already Platinum", gonflé aux tubes monstrueusement efficaces. Depuis cette pièce majeure du rap post-2001, on pensait le rappeur texan perdu dans des projets de mix-tapes, mais il revient avec un album aux allures de Rolls Royce : confortable, rutilant et puissant.

02. Freddie Gibbs - Midwestgangstaboxframecadillacmuzik
2009, l'année où les formats street-cds et net-tapes gagnent réellement leurs lettres de noblesse ? Peut-être bien, oui, et ce en partie grâce à des mecs comme Freddie Gibbs. Après le déjà excellent "The Miseducation of Freddie Gibbs", ce nouveau projet carré et incroyablement bien foutu enterre les albums sortis à la même période. Les formats se brouillent en même temps que les frontières s'effacent.

03. Clipse – Til the casket drops
Ce troisième album des Clipse aurait fait un formidable EP. Les sept premiers titres sont un sans-faute, porté par le magique 'Popular Demand (Popeyes)' sur une grosse prod des Neptunes. Malgré une deuxième partie d'album inégale plombée par quelques refrains chiants, Malice et Pusha T démontrent avec "Til the casket drops" qu'ils composent bien l'un des plus grands groupes de l'histoire du rap US. Yurrrrrr.

04. Fred Yaddaden – The Shadow of a rose
"Juste quelques grammes de tristesse dans ce monde de putes", aurait dit Fisto il y a quelques années. Depuis la fin de l'aventure 5e Kolonne, Defré Baccara est devenu Fred Yaddaden et a travaillé tranquillement sur ce premier projet solo, qui attendait depuis quelques années de parvenir enfin jusqu'à nos oreilles. C'est chose faite et on ne regrette pas l'attente. Sombre, nocturne et hivernal, "The Shadow of a rose" est de ces disques contemplatifs qui subliment le spleen urbain et donnent aux rues enneigées l'allure de paysages rêvés.

05. Rakim – The Seventh seal
Franchement, on ne l'attendait plus vraiment. Et pourtant, ce nouvel album du vétéran new-yorkais est l'une des très bonnes surprises de cette année. Après son faux nouveau-départ chez Dr. Dre, Rakim a évolué : le flow et la voix sont toujours aussi faussement nonchalants, mais la musique se fait plus mélodique, moins brute. Le résultat est là : source de déception pour de nombreux fans, "The seventh seal" est en réalité bien meilleur que le médiocre "The Master". Et une preuve que Rakim s'en tire bien plus dignement que d'autres old-timers.

Top 20 Morceaux :
01. Piloophaz - Au pays des rêves bleus
02. Zone Libre & Casey - La chanson du mort-vivant
03. Al'Tarba - Da Mystery of Chessboxin' remix
04. Al'Tarba - Dead End
05. Jay-Z ft. Drake - Off That
06. Sid Roams ft. Big L - MVP remix
07. LMC Click ft. Ol' Kainry, Grodash, Nubi, Al K-Pote, Smoker, Gazel - 91 Super Thug remix
08. Mysa - Pour les anciens
09. Eminem - My Mom
10. Asher Roth - I love college
11. Swift Guad ft. Al'Tarba - Esclaves au paradis
12. Clipse ft. Cam'Ron & Pharell - Popular demand (Popeyes)
13. Dreyf ft. Larsen - Aujourd'hui tout va bien
14. Orelsan - Étoiles invisibles
15. Booba - Fœtus
16. Cam'Ron - Cookies & apple juice
17. La Fouine - Krav Maga
18. Skyzoo - The beautiful decay
19. Gucci Mane - Classical
20. Al'Tarba - Lullaby for insomniacs

Kiko

01. Raekwon – Only Built 4 Cuban Linx II
Le Chef aura mis 14 ans avant de retrouver la recette qui avait fait de "Only Built 4 Cuban Linx" un classique. Cette suite n'atteint pas le niveau du premier volet. Mais dans la lignée de morceaux brillants ('New Wu', 'Kiss The Ring', 'House Of Flying Daggers'), elle s'impose comme un excellent sequel, témoignant d'un renouveau du collectif le plus célèbre de l'histoire du Rap.

02. Finale – A Pipe Dream & A Promise
Originaire de Detroit, Finale frappe fort pour son premier album solo. Le pool de producteurs convoqués est prestigieux et ne déçoit pas, proposant un ensemble sonore cohérent et homogène. Le MC s’illustre tout en nonchalance sur ces supports, s’offrant toutefois quelques passages très techniques au détour de certains de ses couplets. Un album solide et agréable.

03. Evil Pimp – Face The Terror
Evil Pimp n’a rien de l’artiste complet capable de parler de dizaines de sujets différents en posant sur toute sorte de beat. Lui son truc c’est le gangsta rap saupoudré de références vaguement occultes, les instrus hypnotiques et lentes, les phrases screwed en guise de refrain. Et sur " Face The Terror", la formule lui permet d’atteindre des sommets. La BO de vos mauvais rêves.

04. Esoteric – Saving Seamus Ryan
La métamorphose d'Esoteric se poursuit. Rappeur passéiste au possible au début du siècle, Esoteric finit cette décénnie avec un album original et novateur. "Saving Seamus Ryan", construit comme un film, est haletant, très bien interprété et brillament produit. On attend la suite des aventures d'Eso avec impatience.

05. Doom – Born Like This
On a à peu près tout raconté sur MF Doom ces derniers mois. Mais on a souvent oublié une chose : sur disque, le bonhomme reste une valeur sûre. "Born Like This" ne révolutionne pas la formule qui a fait le succès de l'homme au masque de métal. Mais l'album contient suffisament de bons moments et de morceaux solides pour en faire l'une des sorties majeures de l'année.


Morceaux :
01. Skyzoo – Clearer Hearing
02. Oddisee ft. Black Milk & Rapper Pooh – Drugs Outside Remix
03. Raekwon ft. Method Man & Ghostface Killah – New Wu
04. La Coka Nostra – I'm An American
05. Souls Of Mischief – Tour Stories
06. King Magnetic & Reef The Lost Cauze – King & The Cauze
07. DJ JS–1 ft. Large Professor – Like This
08. Army Of The Pharaohs – Godzilla
09. Finale – One Man Show
10. Evil Pimp – Lights On Da Bucket
11. Apathy ft. J–Live – This Is The Formula
12. Raekwon ft. Inspectah Deck & Masta Killah – Kiss The Ring
13. Esoteric – No Features
14. Evil Pimp – Hate You Hoe
15. Finale – Heat
16. Nipsey Hu$$le – Hussle In The House
17. Marco Polo & Torae – Double Barrel
18. MF Doom – That’s That
19. Kurious ft. MC Serch, MF Doom & Kadi Amin – Benetton
20. Capone’N’Noreaga ft. Mobb Deep – Wobble


Souvenir hip-hop 2009 pt.I : 'Ante Up' dans une fosse surchauffée et suralcoolisée. "Protège ton dos", comme dirait l’autre. A vivre.

Souvenir hip-hop 2009 pt.II : 'Jump Around' dans une fosse également surchauffée mais pas encore suralcoolisée. De bonnes conditions pour jumper et honorer comme il se doit un monument du hip-hop.

Meilleur hommage 2009 : Le Klub des 7 - L'Appel

Baromètre 2009 : Une année décevante pour les universitaires mal rasés amateurs de rap à papa. De bonnes surprises (Raekwon, Finale), mais pas suffisamment nombreuses pour compenser de grosses déceptions (Stoupe, La Coka Nostra, Skyzoo, Method Man & Redman). 2010 promet à bien des égards d'être meilleure.

Découvrez page suivante les 20 albums de l'année, élus par nos lecteurs...

1 | 2 | 3 | 4 |